La compétition canine vous intéresse?

6 Sep

Il me fait plaisir de partager avec vous mes connaissances dans le domaine de la compétition canine car avant de vous lancer sur les rings d’expositions, il est important de connaître le matériel de toilettage, la façon de toiletter, la manière dont le chien doit se tenir, les trucs pour le manier et le déroulement d’une exposition canine.  C’est seulement après avoir vu les bases qu’il sera possible de tenter votre chance  face aux autres chiens.

Lifesaver222

1) Qu’est-ce qu’une exposition canine ?

Une exposition canine (ou concours de beauté) est un show où, dans un ring, votre compagnon  sera examiné par rapport au standard de sa race et évalué par un juge.

Le but de ces concours est d’obtenir le meilleur classement jusqu’au titre de champion, et si votre chien y parvient, vous aurez la satisfaction de savoir que vous possédez un des plus beaux spécimens de la race.

Les expositions sont effectivement des compétitions, mais, à la différence d’une compétition sportive, le gagnant n’est pas déclaré selon un critère objectif.  Lorsque vous présentez votre chien, vous demandez que le juge émette un avis, qui peut être très différent de celui d’un autre juge.

Ainsi, même si ce sont les mêmes chiens qui participent à plusieurs concours, il est tout à fait possible que les résultats varient d’une exposition à l’autre.  Toutefois, ce n’est pas non plus la loterie.  Chaque juge connaît le standard de la race, c’est-à-dire la description détaillée de chacune des races, présentant les qualités et les défauts que le juge doit rechercher chez l’animal.  Cependant, l’interprétation du standard peut varier légèrement d’une personne à l’autre.  Cela dit, si le standard indique, par exemple, que le chien doit mesurer 28 po au garrot, avoir les yeux en amande de couleur foncé et les oreilles tombantes, vous avez peu de chances de gagner avec un chien de 20 po au garrot, aux yeux jaunes et ronds et aux oreilles dressées !

2) Présenter son Terre-Neuve en exposition

Si vous participez à l’occasion, sans prétention, il vous faudra très certainement laisser les premières places à des chiens ayant plus l’habitude du ring.

Si vous vous investissez pleinement (temps et argent) dans les expositions, cela nécessitera beaucoup de volonté et de persévérance de votre part. Il faudra également être lucide et accepter d’être battu par un chien ayant plus de qualités ou mieux préparé que le vôtre.

Cela dit, peu importe vos ambitions, partez avec l’idée qu’une exposition vous permet de passer une journée agréable où vous rencontrerez et discuterez avec des personnes passionnées par la même race que vous. Si, en plus, vous gagnez une récompense, tout va pour le mieux !  Mais rappeler vous,  la vraie réussite en exposition n’est pas de gagner mais de tirer le meilleur parti de son chien !

Avant de vous inscrire à une exposition canine, il est sage de demander l’avis impartial d’un éleveur ou d’un juge renommé. Toutefois, ne vous découragez pas si on vous dit que votre Terre-Neuve présente certaines imperfections : le chien parfait n’existe pas !  Vous constatez peut-être que les autres chiens présentés en même temps que le vôtre ont encore plus de défauts et vous pourrez ainsi espérer obtenir un prix.

3) Entraîner votre Terre-Neuve pour la compétition

Indépendamment des qualités de votre Terre-Neuve, la présentation d’un chien ne se prépare pas la veille, ni le jour de la manifestation surtout s’il s’agit d’une compétition de haut niveau. La décision d’exposer votre Terre-Neuve implique un travail de préparation dont on n’a pas idée lorsque l’on observe les chiens qui défilent sur le ring sous les yeux des juges.

Trotter autour d’un ring et prendre la position statique n’est pas naturel pour un chien.  Il faut l’y habituer le plus tôt possible.  C’est pourquoi, la préparation au travail sur le ring doit être intégrée à l’éducation de votre chien. Vous devez entraîner votre chien durant 10 minutes sur une base quotidienne. Certaines écoles canines offrent également des sessions de groupe pour permettre aux chiens et à leurs maîtres de s’entraîner dans un environnement proche de la vraie compétition.

Si vous démarrez l’entraînement avec un adulte, le travail reste le même mais il demandera peut-être plus de temps qu’avec un chiot.  Les chiots sont, certes, moins patients, mais ils apprennent avec une grande rapidité.  Un chien adulte vous fera peut-être voir son côté têtu J.  Ce sera donc à vous de vous armer de patience, le travail doit toujours rester quelque chose de positif !

Il est à noter, que plus un chien est entraîné régulièrement, plus il acquiert les réflexes de bases et plus il s’adapte facilement au stress de la compétition. Toutefois, durant les 3 à 4 jours précédant la compétition, évitez l’entraînement. Ces quelques jours doivent être une période de repos avant le stress de la compétition.

Vous devez présenter un chien très socialisé.  Lors de la présentation de votre chien, il est indispensable que celui-ci se laisse examiner par une personne étrangère et surtout qu’il se montre pacifique avec les autres sujets exposés.

Votre chien devra garder la tête haute et avoir une attitude expressive et intelligente. Vous parviendrez à ce résultat progressivement, en attirant son attention par une friandise ou un jouet et en lui répétant à chaque fois l’ordre lève la tête.

Vérifier régulièrement les dents de votre chien et demandez à une personne étrangère de lui ouvrir la gueule, car le juge devra vérifier la dentition de l’animal et il ne devra avoir aucune réaction négative de sa part.

Il est également très important d’habituer les mâles à se faire toucher les testicules car le juge cherchera à s’assurer que tout est correctement conformé de ce côté-là.

4) Devenir un bon manieur

Manier un chien est facile, le manier professionnellement et de façon à gagner est une autre histoire. Sans vouloir rentrer dans les détails techniques de la présentation qui ne peuvent s’acquérir qu’avec un minimum d’expérience du ring et du chien, si vous envisagez de présenter votre Terre-Neuve, voici quelques trucs qui vous aideront à y parvenir.

  • Connaissez le standard  de votre race et présentez uniquement des sujets les plus conformes au standard.
  • Faites une évaluation objective de votre Terre-Neuve afin de connaître ses forces et ses faiblesses et perfectionnez l’art de mettre en évidence ses qualités et de camoufler ses défauts, à partir du moment où ces derniers ne sont pas rédhibitoires.
  • Présentez uniquement des chiens qui aiment les expositions.
  • Connaissez à fond les procédures politiques ainsi que les règles d’enceinte et de jugement.
  • Le jour de l’exposition, installez votre chien dans sa cage, dans un coin tranquille, de manière à ne pas le fatiguer ou l’énerver avant son introduction sur le ring.
  • Durant votre présentation, évitez les distractions et concentrez-vous sur votre chien et sur le juge.
  • Adoptez une tenue élégante, sobre et confortable et ayez une apparence soignée de la tête aux pieds.  La tenue du manieur est très importante ; elle aide à faire ressortir le chien.  Si le chien est très bien toiletté mais le manieur est en tenue de jogging, l’image que le couple reflétera ne sera pas très sérieuse. Un simple costume ou tailleur fera parfaitement l’affaire.
  • Évitez les talons hauts, le matériel bruyant dans les poches ou sur vous, la gomme à mâcher ainsi que la cigarette.  N’attirez pas l’attention sur vous, c’est votre chien qui doit être mis en valeur.
  • Montrer une image professionnelle.  Ayez un parfait contrôle de vous, de votre chien et des situations imprévues.  Gardez toujours le sourire et le calme, en vous imposant.
  • Ne perdez pas votre temps à vouloir nuire aux autres compétiteurs.
  • Avant d’inscrire votre chien, visitez des expositions canines où vous pourrez vous familiariser avec le déroulement de telles compétitions.  Vous serez alors beaucoup plus à l’aise le jour où vous participerez à votre tour…
  • Observez les bons manieurs et prêtez attention aux moindres détails de la présentation d’un Terre-Neuve.  Les petits trucs qui font la différence, vous ne pouvez les acquérir qu’en fréquentant régulièrement les expositions.
  • Faites vos premières armes en participant à des expositions mineures, qui sont moins astreignantes mais cependant très utiles pour vous habituer et habituer votre chien progressivement au ring
  • Tenez un registre sur les préférences des juges pour savoir devant quels juges vous avez avantage à présenter votre Terre-Neuve.
  • Soyez ponctuel pour éviter un stress inutile.
  • Suivez des cours de perfectionnement et entraînez votre chien quotidiennement.
  • Ne baissez pas les bras à l’issue de votre première exposition en vous disant  que les expositions ne sont pas faites pour vous.  Bien souvent c’est l’inexpérience du maître et du chien qui font que les qualités de votre Terre-Neuve ne sont pas mises en valeur et c’est en persévérant que vous apprendrez les ficelles du métier.

5) La préparation physique

Votre Terre-Neuve doit être en bonne santé le jour de l’exposition et  présenté dans des conditions physiques optimales (poil opulent et brillant, bonne musculature, poids santé, peau saine, dents impeccables, etc.) car il y a peu de chances qu’un juge soit impressionné par des puces, des dents sales, des griffes longues ou des yeux qui coulent !

Si votre chien présente des symptômes peu avant l’exposition, par exemple de la toux ou une diarrhée, laissez-le à la maison, car il n’aura rien à y gagner, ni les autres participants, qui risquent de se trouver contaminés.

Autre point important à souligner, est que votre chien travaillera mieux à jeun.  Il devrait arriver à la compétition avec l’estomac, la vessie et les intestins vides.

6) La préparation esthétique

La préparation esthétique du chien est également très importante. Dans le standard, il est dit que le Terre-Neuve doit être brossé et légèrement toiletté…  Dans l’absolu, on fait comme on veut…  Mais pour une exposition, quelle qu’elle soit, un coup de brosse ne suffit pas…

Pour résumé, le toilettage doit «sublimer» le chien et gommer ses défauts (qu’il n’a pas, c’est le plus joli chien de la terre…).  Sachez toutefois qu’il est interdit d’utiliser de la craie, de la teinture ou tout autre produit susceptible de modifier l’aspect de la robe du chien.

Le matériel « qui gagne » :

  •  Une brosse (poils de métal sur caoutchouc)
  • Une étrille petit modèle (carde douce)
  • Une étrille grand modèle (carde à clous)
  • Un peigne (écartement fin et écartement moyen)
  • Une paire de ciseaux crantés (pour les coupes au niveau des oreilles et celles du dessus des pattes)
  • Une paire de ciseaux droits (pour toutes les autres coupes)
  • Un coupe griffes
  • Un pulseur avec variateur de vitesse
  • Shampoing pour chien
  • Conditionneur
  • Mousse coiffante volume
  • Du talc pour bébé
  • De la laque

Un Terre-Neuve ne doit pas être lavé la veille de l’exposition, mais 48 heures avant, de manière à ce que son poil ait le temps de retrouver une partie de l’huile supprimée par le shampoing, et donc un aspect naturel et un certain lustre le jour de l’exposition.

Avant le bain, brossez votre chien pour éliminer les poils morts et vous assurer qu’il n’y a pas de nœuds.  Si votre chien est bien emmêlé, il est possible d’utiliser un spray lustrant qui va graisser le poil et éviter de l’arracher.  En cas de poils très secs, une crème nourrissante, permettra de démêler rapidement le poil sans l’abîmer.

De plus, vous pouvez utiliser en entretien, un produit appelé conditionneur, qui va nourrir le poil et éviter qu’il s’abîme lors des brossages d’entretien.  Vous vaporisez le produit régulièrement sur le chien pour l’entretenir et également lorsque vous démarrez une séance de brossage.

L’idéal est de faire deux shampoings, le premier pour dégrossir et bien mouiller le chien et le deuxième pour le laver correctement. L’eau doit être chaude mais pas trop.  L’utilisation d’un revitalisant est souhaitable car il rendra le poil plus facile à brosser et vous aurez un meilleur résultat final.

Une fois le chien bien rincé, laissez-le s’ébrouer ou essuyez-le avec de vieilles serviettes de bain.  Optez pour un pré-séchage naturel, dans un lieu propre. Ensuite reprenez le chien encore légèrement humide afin de lui donner du volume avec le  «pulseur» (ou souffleur).  Cet appareil est obligatoire pour tout propriétaire de Terre-Neuve désirant présenter son chien en exposition. Il permet de gagner du temps, d’obtenir un pelage plus gonflé et un séchage plus en profondeur sans risquer d’abîmer ni de brûler le poil.

Au début du séchage, lorsque le chien est encore dégoulinant, vous pouvez pulser de façon anarchique, ça n’a pas d’importance, le but étant «d’essorer» le chien.  Une fois cette étape réalisée, il vaut mieux pulser le chien en respectant le sens du poil de façon à éviter les «faux plis» disgracieux (faire la tête à rebrousse poils : c’est plus joli !). Pour les faire sécher plus vite, vous pouvez appliquer du talc (poudre pour bébé) sur les poils situés derrières les oreilles, mais n’oubliez pas d’éliminer la poudre à la brosse.  Cette opération donne aux oreilles un effet bouffant tout à fait esthétique.

C’est seulement lorsque le chien est sec que vous pouvez passer aux coupes. Taillez les poils superflus des oreilles et des pattes et toilettez votre Terre-Neuve de manière à camoufler ses défauts.  Mettre notre chien en valeur lors d’exposition de beauté, c’est très important et tout à fait conforme à l’esprit de compétition et aux respects du juge qui examine votre chien.  Nous vous conseillons de réaliser vos premières coupes plusieurs semaines avant votre première exposition, de ce fait, même si vous commettez quelques erreurs, le poil aura tout le temps de repousser.

Il n’est pas nécessaire de se ruiner avec des produits spécifiques pour chiens (sauf pour le shampoing).  Une bombe de mousse coiffante volume (disponible dans n’importe quelle grande surface), du talc pour bébé et de la laque conviendront parfaitement.  Si vous préférez malgré tout vous procurer des produits coiffants conçus pour les chiens, vous en trouverez sur le net ou sur le site des expositions canines.

Commencez par prendre une noisette de mousse et appliquez-la à rebrousse poil sur toute la patte.  Afin d’éviter les paquets, toujours à rebrousse poil, brosser à l’aide d’une petite étrille. Appliquer alors le talc puis une légère vaporisation de laque pour fixer le tout.  Pensez à brosser les franges pour les remettre en place.

Si votre Terre-Neuve a un poil qui ondule ou se redresse, appliquez quelques vaporisations de conditionneur et plaquez le poil avec une serviette. Quelques minutes avant votre entrée sur le ring, retirez la serviette, le poils sera plaqué mais pas d’inquiétude, en descendant de la table de toilettage, votre chien va se secouer et retrouver tout son gonflant… un léger coup de brosse et c’est parti !!!

Un pelage particulièrement soigné peut augmenter considérablement vos chances de gagner, alors qu’un travail de piètre qualité risque de ruiner la beauté de l’animal. Aussi, si vous n’êtes pas expérimenté, laissez ce travail à un professionnel.

7) Inscription

Le Club Canin Canadien et la Fédération Canine du Canada organisent plusieurs expositions à travers tout le pays, vous en trouverez donc très certainement une qui vous conviendra.

Une fois la décision prise de participer à une exposition, la première chose à faire est de remplir un formulaire sur le net ou par papier avec vos différentes coordonnées.  La clôture des inscriptions a lieu bien avant la date du concours, souvent plusieurs semaines, afin de permettre l’impression d’un catalogue.  Aussi, assurez-vous de retournez votre formulaire accompagné des frais de participation en temps voulu.

Lorsque vous remplirez votre fiche d’inscription, on vous demandera des détails concernant votre chien et il est important de ne pas commettre d’erreurs. Vous pouvez en effet être disqualifié si quelqu’un conteste la date de naissance de votre animal, ou le nom du père ou de la mère, mal reportés dans le catalogue par votre faute.

Vous devrez préciser les classes dans lesquelles vous souhaitez concourir ; n’en choisissez pas trop car votre chien risque d’être fatigué ou de s’ennuyer si la compétition dure trop longtemps. La classe sera choisie en fonction de l’âge de votre chiot/chien le jour de l’exposition.

8) Déroulement d’une exposition canine

Le jugement se déroule toujours de la même façon.  L’ensemble des chiens d’une même classe rentre sur le ring et leur manieur les place en position statique qui correspond à la position «standard» debout.  Puis le juge appelle les chiens 1 à 1 pour les jugements individuels.

Une fois les jugements individuels terminés, le juge garde sur le ring les chiens jugés excellents.  C’est à ce moment là que le classement et les remises éventuelles se font.  Ceci afin de permettre l’accession au «ring d’honneur» pour se mesurer aux autres BOB (Best of Breed) du groupe.  Le meilleur de groupe étant déterminé, ce sont tous les vainqueurs de groupes qui se rencontrent pour la récompense suprême de l’exposition soit le BIS (Best in Show).

9) Le jour de l’exposition

Lorsque le grand jour arrive, levez-vous tôt.  Vous aurez pris soin de tout préparer la veille.  Nous vous conseillons d’arriver sur le lieu de l’exposition, 1h30 avant le début des jugements afin d’éviter le stress d’être en retard.

Le matériel à ne pas oublier :

  • Un beau collier en chainette «étrangleur» (pas de colliers à pointes !)
  • Une laisse en cuir ou en nylon très fine (les laisses traditionnelles ne sont pas adaptées du fait de leur grosseur)
  • Le matériel de toilettage
  • Une serviette-éponge
  • Un bol et de l’eau pour votre chien
  • Une cage pour que votre chien puisse être au calme lorsqu’il ne sera pas sur le ring ou en balade avec vous dans l’exposition
  • Une couverture pour mettre sur la cage au besoin pour permettre au chien de s’isoler et de se reposer
  • Une table de toilettage (c’est un excellent investissement mais en raison de son prix, attendez tout d’abord de voir si les expositions vous plaisent)
  • Des friandises pour attirer l’attention de votre chien aux moments importants dans le ring (pensez à avoir une pochette si vous n’avez pas de poches)
  • Un brassard, une épingle, ou un élastique pour fixer un numéro de ring à votre veste (ce numéro permettra au commissaire de ring de vous indentifier)
  • Le carnet de santé de votre chien (assurez-vous que ses vaccins sont à jour)
  • Un siège pliant
  • Un cadenas pour enfermer vos affaires dans la cage pendant votre absence
  • Un lunch pour vous si vous rentrez tard
  • Et surtout, n’oubliez pas d’emmener avec vous « votre patience »

Une fois arrivé à l’exposition, suivez les autres participants jusqu’à la salle de concours, en présentant votre laissez-passer si on vous le demande.

Une fois que vous serez entré dans l’enceinte de l’exposition, il vous faut récupérer le catalogue (sur ce dernier vous y trouverez toutes les races présentes à cette exposition, les numéros de chacun des chiens ainsi que votre numéro de ring…).  Le numéro du ring des Terre-Neuve peut être noté dans le catalogue ou alors des panneaux seront affichés. Si vous n’êtes pas certain, demandez à un officiel où se trouve le ring correspondant à la race de votre chien.

Une fois le ring identifié, installez vos affaires non loin de ce dernier. Ensuite, vous pouvez peaufiner le toilettage de votre Terre-Neuve, mais surveillez l’annonce du commissaire de ring qui appellera votre classe à se présenter.  Les mâles sont toujours jugés avant les femelles et les jeunes chiens avant les vieux.

Après l’appel de votre classe, allez dans le ring pour chercher votre numéro auprès du commissaire.  Essayez de ne pas communiquer votre nervosité à votre chien.  Restez calme et souvenez-vous : vous êtes là pour passer un moment agréable.

10) Présentation du chien devant le juge

C’est ce qui paraît le plus simple ou facile mais est de très loin le plus compliqué.  En effet, on ne promène pas son chien sur le ring et on ne le pose pas devant le juge.  Comme pour le toilettage, on doit sublimer le chien et cacher, autant que faire ce peu, ses défauts…

Votre chien doit être tenu en laisse de la main gauche.  Veillez à ne jamais vous mettre entre le juge et le chien (c’est votre chien qui est jugé pas vous).

La position du chien ne change pas de celle que vous avez travaillée chez vous… les pattes perpendiculaires au sol, parallèles les unes au autres et la pointe du jarret dans l’axe de la pointe des fesses. Toutefois, quelques détails, non négligeables, vont apporter à votre présentation de petits plus.

Tout d’abord le collier, si vous le laissez tel quel dans la masse de poils de l’encolure, lorsque vous allez l’attraper, vous «cassez» l’encolure de votre chien (vous ne la faites pas ressortir telle qu’elle est vraiment). Pour éviter cela, passez le collier sous le menton du chien et juste derrière ses oreilles.  L’idéal est ensuite d’attirer l’attention du chien avec une friandise tout en tenant le collier.

Sachez que la présentation ne se fait pas qu’à l’intérieur du ring.  Certains juges prêtent beaucoup d’attention aux chiens qui attendent à l’extérieur du ring, soyez donc vigilent au comportement de votre chien.

Sur le ring, surveillez toujours la position de votre chien même si le juge est occupé avec un autre concurrent.  À tout moment, il peut revenir sur le jugement qu’il avait porté à votre chien.

Par respect pour le juge et les autres concurrents, ne discutez pas avec les personnes extérieures du ring et ne laissez pas votre chien se coucher sur le sol pendant l’attente du passage des autres concurrents (la position « avachie » est loin d’être flatteuse pour lui !).

Quand ce sera à votre tour de présenter votre chien, commencez en trottinant pour que votre chien vous suive (il ne doit pas partir au galop, ni sauter).  Lorsque la foulée sera régulière, accélérez le pas.  Si votre Terre-Neuve enclenche le galop, c’est que vous êtes allé trop vite, ralentissez pour qu’il repasse au trot.

Certains chiens ont, en revanche, besoin que le manieur avance suffisamment vite pour leur permettre de développer au maximum leurs allures.

Pensez également à la position de votre main, si vous la tenez très haute, le chien aura tendance à vouloir sauter et jettera alors les antérieurs.  De plus, certains chiens ont besoin de baisser la tête dans l’axe de la ligne du dos pour avoir un mouvement plus efficace, si votre main est trop haute, il ne pourra pas le faire et sera gêné.  Essayez alors de baisser la main ou de laisser plus de mou à votre laisse.

Vous pouvez tenir votre laisse tendue mais attention à ne pas trop tirer sur la tête du chien.  Dans l’idéal, le chien doit trotter près de son manieur ou devant.  S’il trotte derrière, il donnera l’impression de se faire tracter.

Il sera bien plus facile et agréable pour un juge d’évaluer votre Terre-Neuve si celui-ci sait se tenir en position statique et s’il montre un mouvement régulier et efficace.

Vous savez maintenant tout (ou presque…) sur une exposition canine. Nous espérons que cet article vous permettra de vivre votre première exposition (ainsi que les suivantes) dans les meilleures conditions possibles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :