Les allergies chez l’enfant

27 Oct

Saviez-vous que si on augmente le nombre d’’animaux avec lesquels les enfants en bas âge sont en contact, le risque qu’’ils développent éventuellement une allergie diminue.

Il serait donc moins probable que les enfants élevés dans une maison avec au moins 2 chiens ou 2 chats pendant la première année de leur vie développent des allergies que ceux élevés sans animaux familiers.

C’’est en effet ce qui ressort d’une étude effectuée en 2002 par l’’Institut Nationale des Allergies et Maladies Infectieuses (NIAID) et l’’Institut Nationale des Sciences de la Santé et de L’’environnement (NIEHS).

De plus, cette découverte a permis de constater que les bambins soumis à une forte exposition aux animaux familiers développaient non seulement une immunité aux allergies normalement associées aux chiens et chats mais également aux autres types d’’allergies communes tel que les allergies à la poussière et aux acariens ainsi qu’’au pollen et aux différentes herbes et plantes.

D’’autres études démontrent aussi un effet protecteur de l’’exposition aux animaux familiers face aux symptômes de l’’asthme et autres allergies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :