La panostéite

La panostéite est une maladie inflammatoire qui atteint les os des jeunes chiens. Elle cause une boiterie soudaine et intermittente. La maladie touche particulièrement les chiots de grande race et de race géante, notamment les Terre-Neuve, surtout les mâles. Les chiens âgés de cinq à douze mois sont les plus vulnérables, bien que la maladie puisse se manifester dès l’âge de deux mois et jusqu’à l’âge de deux ans. La panostéite affecte habituellement les os longs, et rarement plus d’un membre à la fois. Une fois qu’un os a été touché, il est rare qu’il le soit de nouveau. Par conséquent, un chien peut boiter d’une patte pendant un certain temps, cesser de boiter, puis boiter d’une autre patte.

La cause de la panostéite demeure inconnue. Des experts croient que des facteurs héréditaires sont en cause, puisque la maladie semble se manifester dans certaines lignées. La plupart des chiens touchés se rétablissent sans traitement vers l’âge de deux ans. Jusque là, les épisodes de boiterie plus ou moins marquée et de durée variable peuvent survenir à intervalles irréguliers de deux ou trois semaines, et ils peuvent durer de quelques jours à quelques semaines. Les épisodes de boiterie peuvent se présenter de différentes façons : ainsi le chien peut boiter que légèrement, mais il peut aussi cesser complètement de se porter sur le membre touché.

À mesure que le chien vieillit, les épisodes de boiterie s’atténuent et les intervalles de rémission se prolongent. La maladie finit éventuellement par disparaître. Le patient cesse alors d’avoir mal et les signes cliniques se dissipent.

Pour diagnostiquer la panostéite, le vétérinaire doit faire des radiographies du membre touché. Une fois le diagnostic de panostéite posé, votre vétérinaire pourra vous proposer des médicaments pour soulager la douleur et l’inflammation. Il est à noter cependant, que même si la médication soulage efficacement la douleur et atténue la boiterie, elle ne guérit pas la maladie. La réduction de l’exercice et le repos forcé ne semblent pas faire de différence. Par contre, il faut éviter l’exercice excessif.

La panostéite est souvent confondue avec la dysplasie puisqu’elle cause également de la douleur et de la boiterie à l’animal.

COMMENT FAIRE LA DIFFÉRENCE ENTRE LA PANOSTÉITE ET LA DYSPLASIE ?

  • À la différence de la dysplasie, les symptômes de la panostéite apparaissent généralement subitement et se résorbent spontanément avec la fin de la croissance.
  • Contrairement à la dysplasie, la boiterie de la panostéite se promène normalement d’une patte à l’autre.
  • La panostéite se manifeste habituellement de façon intermittente tandis que la dysplasie affectera l’animal de façon progressive et permanente.
  • Pour vous en assurer, vous pouvez faire radiographier votre animal et votre vétérinaire sera en mesure de vous donner un diagnostic. Mais attention !! Un chiot en pleine croissance peut démontrer une dysplasie (les os ne sont pas encore à leur place) et être non-dysplasique à l’âge de 2 ans.

IMPORTANT !! IL NE FAUT SURTOUT PAS CONFONDRE LA DYSPLASIE ET LA PANOSTÉITE CAR L’UNE EST FATALE POUR CERTAINS CHIENS ALORS QUE L’AUTRE EST PASSAGÈRE ET NE LAISSE PAS DE SÉQUELLES À L’ANIMAL.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s