Bien réussir l’adoption d’un chien adulte

29 Déc
Laurianne et Oxanna 2006

Vous avez choisi de donner un seconde chance à un chien adulte?  Voici quelques conseils pour réussir votre adoption.

Le chien adulte tout comme le chiot vivra une période d’adaptation qu’il faudra respecter. Changer d’habitation peut être une expérience traumatisante pour un chien adulte. Il a en effet perdu son maître et son environnement familier. N’oubliez pas d’aménager un endroit pour lui. Placerez-y un coussin, un bol d’eau et de la nourriture, afin qu’il puisse dormir et se sentir en sécurité. Ce lieu sera son refuge où il pourra se retirer.

Pour faciliter la période de transition dans son nouveau foyer, maintenez le régime alimentaire auquel le chien était habitué.  Si vous décidez de changer ses habitudes alimentaires, faites une transition progressive, car les chiens peuvent être très sensibles aux changements de régimes.

Il est important de créer des liens d’attachement : le chien a besoin d’aimer et d’être aimé. Celui que vous avez adopté peut être peureux ou à l’opposé très expansif. S’il est peureux, laissez-le venir à vous et parlez-lui très calmement. Il arrive dans un nouvel univers et doit s’habituer à sa nouvelle famille.

Si, à l’inverse, votre chien est très démonstratif, saute, demande sans arrêt des caresses, vous devez prendre l’initiative des contacts. Ceci signifie, ne pas caresser le chien qui vient quémander vos faveurs, attendre qu’il se calme.

En toute bonne foi, nous commettons parfois l’erreur suivante : parce que ce chien a eu un passé douloureux, nous cherchons à compenser en lui prodiguant un excès d’attentions et de caresses. Que risque-t-il de se passer alors ? Votre chien risque de s’attacher trop à vous au point de ne pouvoir vivre hors de votre vue sans connaître une grande angoisse. Celle-ci risque de se manifester par des aboiements, des hurlements, des pleurs ou des destructions en votre absence.

Pour renforcir votre lien et améliorer l’écoute de votre chien, pratiquez des activités agréables avec lui  (randonnées, baignades, rapport d’objets, etc.) ceci permettra également une dépense physique qui l’aidera à être calme à la maison.

Votre nouveau chien a soit bénéficié d’une bonne éducation, soit il n’en n’a reçu aucune.  Si tel est le cas, il est très important de récompenser tous les bons comportements de votre chien afin de le guider sur la bonne voie.  Pour ce faire, utilisez ce qu’il aime le plus : un jouet pour un chien joueur,  des friandises pour un chien gourmand et des caresses pour un chien affectueux. Au début, servez-vous de ses récompenses préférées à chaque fois que vous voulez obtenir quelque chose.

Selon son passé et son degré d’émotivité, il est possible que votre chien  s’oublie dans votre maison. Pas de panique !

Sortez-le le plus souvent possible durant les premiers jours, de façon qu’il n’ait pas d’autre choix que de se soulager dehors, et récompensez-le à chaque fois qu’il fait ses besoins à l’extérieur.

Ne le corrigez pas lorsqu’il fait à l’intérieur, il n’a pas encore connaissance des nouvelles règles en pratique chez vous et ce serait donc injuste pour lui. La patience et la constance sont les mots clés pour apprendre ou réapprendre à un chien à être « propre ».

Si votre chien nouvellement adopté doit cohabiter avec un autre chien adulte, laissez-les faire connaissance peu à peu, en portant, avant tout, votre attention sur le chien de la maison, afin qu’il ne perçoive pas le nouvel arrivant comme une menace pour lui.  Pour réduire les risques de conflits, il est important que chaque chien ait un coin bien à lui avec son propre coussin et ses propres bols.

La bonne cohabitation avec le chat de la maison dépendra des expériences et du tempérament de chacun mais, dans la plupart des cas, une bonne relation s’établira rapidement.

Si vous êtes constant, cohérent et juste, votre nouveau compagnon comprendra plus rapidement ce que vous attendez de lui et vous établirez une relation de confiance. En revanche, l’énervement et les punitions incomprises risquent d’inquiéter le chien, voire de déclencher chez lui des réactions de défense qui compromettront grandement la réussite de l’adoption.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :