Troubles de comportement ou erreur humaine??

30 Déc

Ariel D'Elsa 2

Malgré l’’amour et l’’affection que nous donnons à nos chiens, nous leur offrons rarement le mode de vie qui leur conviendrait.  Par conséquent, certains troubles de comportement ou états anxieux peuvent découler de ce décalage.

Mettons-nous à leur place: on les enferme dans 50 m2, parfois moins, on les tient en laisse, on leur interdit de se reproduire, on les empêche de courir, on leur impose nos horaires, on leur dit quoi manger, on les empêche de se bagarrer pour savoir “qui est le «chef»”, on les laisse seuls 8 ou 10 heures par jour et on les gronde lorsqu’’ils ont fait des bêtises en notre absence (vous étonneriez-vous qu’’un enfant de 2 ans sans surveillance plusieurs heures ait fait des dégâts?). Nous devons bien l’admettre, on leur fait vivre une drôle de vie…

Aussi, s’’il leur arrive, à l’’occasion de mal se comporter, cherchez d’’abord à les comprendre.

Il ne faut pas oublier que la plupart des comportements qui deviennent désagréables dans un appartement sont en fait normaux, voir indispensables dans la nature.

Par exemple, si le fait de marquer son territoire est tout à fait normal dans un contexte naturel, il devient inopportun à l’’intérieur d’’une maison.

Un chien n’’est pas un “objet” sur lequel on pose une caresse ou un regard distrait de temps en temps. C’’est un animal doté de besoins vitaux et de sentiments que l’’on doit prendre en compte dans tous les secteurs de la vie familiale et sociale. Ces obligations liées à son bien-être, sont d’’ordre alimentaire, sanitaire, physique, éducatif et social.

Un chien est très routinier, il faut lui assurer un planning quotidien le plus régulier possible (repas et sorties à peu près aux mêmes heures.) Il faut le structurer par une éducation souple et cohérente pour l’’intégrer dans votre famille. Le chien est un animal social qui a besoin de se situer dans le groupe: ça le rassure et évite l’’anxiété liée à un manque de repères.

Il faut également prévoir le chien dans le planning: lui réserver des moments pour les sorties, le brossage, les jeux, les câlins et le faire participer à votre quotidien: il sera très fier d’’accomplir toute tâche où il se sentira utile!

Finalement, habituez-le très jeune à être seul à la maison. Un chien dort beaucoup. S’’il a été correctement éduqué, il attendra en toute confiance votre retour en dormant du sommeil du juste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :