Les races de chiens «hypoallergéniques»

Image

Lorsque l’on désire adopter un chien, les allergies sont parfois un obstacle important. Si vous ou un membre de votre famille êtes allergique et que vous envisagiez de vous tourner vers une race de chien dite «hypoallergénique» comme le Chien d’eau portugais, le Caniche, le Bichon frisé ou encore le Bedlington terrier, c’est peut-être une fausse bonne idée.

Sachez qu’il n’existe aucune race de chien qui soit totalement «hypoallergénique».  En effet, une étude américaine vient de démontrer que les races de chiens considérées comme moins allergéniques parce qu’elles perdent moins de poils, n’ont pas moins d’allergènes que les autres. Dans cette étude, publiée par The American Journal of Rhinology and Allergy, Christine Cole Johnson et son équipe ont comparé les allergènes de différentes maisons ayant des chiens (plus d’une centaine), sans trouver de différences.

La croyance populaire veut que l’on soit allergique aux poils de chiens. Or, la majorité des substances allergènes se trouvent dans la salive (déposée sur le poil quand le chien se lèche), dans l’urine et dans les squames (particules d’épiderme) du chien. Ces substances aérogènes peuvent alors se déposer sur la muqueuse des yeux ou du nez ou être inspirées dans les poumons provoquant ainsi une réaction allergique chez certains individus. Les manifestations allergiques se présentent sous la forme d’asthme, de conjonctivites, d’eczéma, de rhinites et d’urticaire de contact.

L’exposition aux allergènes lorsque l’organisme est faible (après une infection virale, durant la puberté ou la grossesse, par exemples) peut contribuer au développement d’allergies.  L’allergène du chien est cependant moins virulent que celui du chat ou des acariens.

Les personnes allergiques développent des réactions par contact direct avec les animaux, mais aussi par contact indirect puisque leurs allergènes s’accumulent dans la maison et peuvent rester actifs jusqu’à deux ans après que l’animal ait quitté les lieux.

L’étude de Christine Cole Johnson démontre clairement que les races de chiens se vantant d’être « hypoallergéniques » n’offrent en réalité aucun bénéfice. Certes ils perdent moins leurs poils, mais vous aurez du mal à échapper à leur salive et encore moins aux particules de peau qui volent dans votre maison.

Avant d’adopter un chien, l’idéal est de passer un peu de temps chez un éleveur ou chez quelqu’un qui possède un chien de la race choisie pour vous assurer de n’avoir aucune réaction. Chaque race provoquant un niveau de tolérance différent chez les personnes sensibles, vous pourrez ainsi avoir une idée objective de votre réaction.

Cependant, l’amour d’un chien est parfois si important qu’on tient à en avoir un, qu’on soit allergique ou pas! Heureusement, cohabiter avec un animal peut éventuellement aider à développer une meilleure immunité et ainsi amoindrir les symptômes d’allergie.  Il faut toutefois avoir une hygiène de vie irréprochable, parfois contraignante.

On doit se débarrasser des tapis, passer l’aspirateur quotidiennement, toiletter (ou mieux, faire toiletter) son chien fréquemment. Il faut aussi lui interdire l’accès à la chambre à coucher et au canapé.

Quand la température le permet, il faut faire ventilez la maison pour faire place à de l’air propre sans allergène.

Il faut limiter les contacts (une vraie torture quand on aime les animaux!) ou au moins, veiller à ce que notre animal ne nous lèche pas ou ne se frotte pas trop, surtout au niveau du visage. Il est très important de se laver les mains après les caresses!

Si vous êtes allergiques aux acariens ou au pollen, n’oubliez pas de donner un bain à votre chien de façon régulière car il risque d’y en avoir dans sa fourrure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s