Le flair des chiens pourrait être utilisé pour détecter les cancers chez les humains

28 Avr

theodora_tete

Le cancer a une odeur que des chiens préalablement entraînés sont capables de déceler. Plusieurs équipes médicales ont mené des recherches dans ce domaine ces dernières années. Étude après étude, cette hypothèse se confirme.

Cette fois-ci, c’est une équipe de chercheurs américaine de la faculté de médecine de L’ Arkansas qui a démontré l’efficacité de l’odorat d’un  berger allemand pour déceler le cancer de la thyroïde à partir d’échantillons d’urine prélevés chez des patients suspectés d’en être porteur. Le chien a apporté un diagnostic fiable dans 88 % des cas.

Même si l’utilisation des chiens dans les hôpitaux ne peut s’envisager car le dressage est long et l’animal n’est efficace que pendant une courte période de sa vie, le principe pourrait être retenu pour mettre au point des nez artificiels capables de reconnaître les molécules odorantes produites par les cancers. Cette technique pourrait se substituer aux tests existants qui sont plus invasifs et plus risqués pour les patients.

Source:  Actualité et infos sur les chiens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :