PRÉPAREZ VOTRE TERRE-NEUVE À LA RENTRÉE SCOLAIRE

Molson D'Elsa 4C’est bientôt la rentrée scolaire. Tout le monde commence à se préparer, mais il ne faut surtout pas oublier votre Terre-Neuve puisque le retour à l’école et à une routine « normale » est souvent source de stress pour le chien.

Voici quelques conseils pour passer des divertissements de l’été à la rigueur de la rentrée, pour vous comme pour votre compagnon à quatre pattes. Ces conseils peuvent s’appliquer à toutes les périodes de changement, comme de nouveaux horaires de travail, l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille ou même les périodes de vacances :

METTEZ EN PLACE UNE ROUTINE

Tout changement de routine, qu’il soit positif ou négatif, peut être une source d’anxiété pour les animaux. Tout comme les enfants, les animaux ont besoin de temps pour s’ajuster à une nouvelle routine.

À la rentrée, nous avons souvent moins de temps à leur consacrer alors que des liens serrés se sont parfois développés avec les enfants pendant l’été. Soudainement, les animaux passent davantage de temps seul ou sont bousculés par le changement d’horaire et ils ressentent l’augmentation du stress qui sévit dans la maison.

Idéalement, dès la mi-août, commencez à revenir à une routine afin d’entraîner votre Terre-Neuve à sa nouvelle réalité. Ce n’est pas le lundi matin, premier jour de l’école, que vous devez vous y mettre.

APPRENEZ LA SOLITUDE À VOTRE CHIEN.

Beaucoup de chiens montrent des symptômes de « blues » et d’anxiété au moment de la rentrée. Selon une étude vétérinaire américaine, pas loin de 20% des chiens souffriraient d’anxiété de séparation entraînant des comportements indésirables: malpropreté, vocalisation, destruction, léchage excessif, anorexie…

Ne punissez jamais votre chien à votre retour lorsque vous constatez qu’il a fait des dégâts ! Non seulement il ne comprendra pas pour quelle raison il est corrigé, mais il associera également votre retour à un événement négatif… Ce qui aura pour effet d’amplifier les mauvais comportements.

Première chose à faire si votre Terre-Neuve connaît un de ces troubles : lui trouver des occupations. C’est souvent le manque d’activité qui pèse sur le moral de votre animal en votre absence.

Si les troubles persistent et deviennent récurrents, c’est que le problème de votre animal est plus profond qu’un simple cafard de rentrée scolaire, et il faudra envisager d’apprendre à votre chien à rester seul. Dans les cas les plus compliqués, pour cause de traumatisme par exemple, il est conseillé de consulter un comportementaliste animalier.

UN CHIEN IMPLIQUÉ EST UN CHIEN HEUREUX.

Emmenez votre Terre-Neuve avec vous partout où vous le pouvez ! Les chiens veulent tout simplement être avec leur famille. Si votre chien se comporte bien à l’extérieur, il n’y aucune raison de le laisser seul à la maison. Entraînements de soccer, sorties au parc après l’école et toute autre activité peuvent être l’occasion d’emmener votre fidèle compagnon, ce qui lui donnera l’impression d’être impliqué et stimulé.

RENDEZ LA MAISON PLUS AGRÉABLE POUR VOTRE CHIEN.

Après avoir été le meilleur camarade de jeu durant tout l’été, votre Terre-Neuve peut avoir l’impression d’être un peu le laissé-pour-compte de la rentrée. Pour que ce soit plus amusant pour lui, cachez dans la maison quelques friandises ou des jouets réservés aux moments où il se retrouve seul chez vous. Mettez ces jouets spéciaux de côté lorsque vous êtes avec lui, pour qu’ils conservent leur aspect de nouveauté. Pensez aux jouets distributeurs de friandises type KONG, pour lutter contre l’ennui et le stress. Faites jouer de la musique classique ou laissez la télévision ouverte pendant vos absences.

FAITES-LUI FAIRE DE L’EXERCICE.

Donnez 30 minutes d’exercice à votre chien avant de quitter votre domicile. Un esprit sain dans un corps sain, c’est également vrai pour les animaux. Il risque également de s’endormir plus rapidement, mettant ainsi fin aux symptômes d’anxiété.

ÉVITEZ DE RENFORCER LES SIGNES D’ANXIÉTÉ.

Au moment du départ, si votre Terre-Neuve se met à gémir, évitez d’être émotif et retenez-vous de lui faire des câlins (même si c’est tentant) car si vous réconfortez votre chien qui présente des signes d’anxiété, il interprétera que quelque chose ne va pas et qu’il a raison d’être nerveux.

ENGAGEZ UN PROMENEUR DE CHIEN.

Pour les absences prolongées, organisez une « pause-pipi » dans la journée (courte visite d’un membre de la famille ou d’un voisin pendant la période du diner), considérez un service de gardiennage de jour ou demandez les services d’un promeneur de chien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s